Le Love derrière l’esprit d’entreprise de Geoffrey Close

Mon ambition, ce qui me pousse chaque matin, c’est de voir ce que je peux amener de positif dans mon environnement direct, tant au niveau professionnel que privé. Et ma motivation, c’est exactement la même, c’est de voir les résultats positifs de mes actions.

Prayon est un des acteurs majeurs dans la chimie du phosphore, c’est une société peu connue du grand public, alors que nous sommes partout, sans que les gens s’en rendent compte. Nous améliorons la vie quotidienne de mille façons différentes, que ce soit dans l’alimentation, la construction, l’industrie, l’horticulture et bien plus encore! Nos technologies permettent de faire la différence, qu’il s’agisse de réduire notre empreinte carbone et celle de nos clients ou de montrer la voie vers l’économie circulaire…

Ma philosophie, c’est d’avoir un impact global, tout en gardant des racines locales.

Je ne serais jamais devenu CEO de Prayon si on m’avait demandé de délocaliser notre entreprise. Prayon est une entreprise belge au rayonnement international, un véritable acteur global. A travers nos technologies, nous faisons la différence pour l’environnement aux quatre coins de la planète. Cependant, nos racines belges ont gardé toute leur importance. Pour moi, un entrepreneur doit aussi être un humaniste.

Je crois que les choix qu’on doit faire, ce sont ceux qui ont un effet et que d’autres ne peuvent pas faire à notre place. Avoir vraiment un impact et faire les choses auxquelles on croit, c’est essentiel.

On a besoin d’une étincelle et d’enthousiasme.

C’est vital de se réinventer sans cesse. Parce qu’évoluer, c’est la clé pour assurer notre pérennité. On doit se retrousser les manches et se dépasser pour aller de l’avant. Si on fait du bon travail, on aura la chance d’avoir une société durable sur le long terme et qui pourra continuer à contribuer à notre communauté, mais aussi, de manière plus globale, à l’impact qu’on a sur la planète.

Je suis convaincu que pour y arriver, il faut agir tous ensemble. Un one man show, ça ne marche pas. On a besoin des équipes. Je dois, au niveau de ma fonction, rassurer les gens et surtout créer une étincelle. Et puis après, c’est l’autonomie, l’énergie, la créativité au niveau des équipes qui va être démultipliée, et qui va nous permettre d’avancer ensemble plus loin, plus vite, plus haut.

Mon job, c’est de mériter la confiance!

Je crois qu’un CEO doit amener aux gens de l’enthousiasme, les mettre dans de bonnes conditions pour qu’ils se sentent à l’aise pour travailler en toute autonomie. Mon job, c’est de mériter la confiance de nos clients, mais aussi celle de nos collaborateurs.

L’important, c’est la cohérence. Je trouve normal d’agir de la même manière, quel que soit l’environnement dans lequel on est. Je suis la même personne, dans le privé ou dans ma sphère professionnelle, et j’espère que chaque collaborateur de Prayon a le même état d’esprit et le même enthousiasme quant à l’impact que nous pouvons avoir autour de nous.

À propos de Geoffrey Close

  • Ingénieur de formation

  • Débute en 1997 chez Prayon

  • CEO depuis avril 2020

Les chefs d'entreprise passionnés renforcent l'économie et la société belges.

Ils méritent tous nos éloges. Et notre Love.

Chez Belfius, nous soutenons plus que jamais les entrepreneurs belges.

Découvrez
d'autres histoires

Un mix énergétique bénéfique pour l’homme, l’économie et la planète? Je suis à 100% d’accord. 

Les affaires, c’est comme le sport: il faut y croire jusqu’au bout.

La simplicité est le secret du succès