Le Love derrière l’esprit d’entreprise de Kurt Ceuppens

Lorsque j’ai fait mes premiers pas dans la cybersécurité en 2001, on n’accordait pas tellement d’attention à ce domaine en dehors du secteur bancaire. Mais cela me fascinait beaucoup et mon intérêt pour le sujet n’a jamais cessé de croître. Et si avant il était nécessaire de maitriser la technologie, aujourd’hui, il faut comprendre le fonctionnement de l’ensemble de l’entreprise. C’est un tout autre challenge!

NVISO travaille principalement pour des clients pour qui la sécurité constitue une réelle nécessité, comme les banques, les entreprises technologiques, les instances publiques et les entreprises qui font partie du tissu socio-économique. Ces entreprises sont, en fin de compte, le fondement de notre prospérité. Nous travaillons également pour la Défense, l’OTAN et la Commission européenne. Car à nos yeux, la cybersécurité constitue également un devoir démocratique.

Si votre maison prend feu, vous appelez les pompiers. Si votre système informatique s’embrase, c’est nous que vous appelez.

En réalité, le rôle de “défenseur” est beaucoup plus difficile. Il faut garder un œil sur tout, alors qu’il suffit d’une faille pour que les hackers s’introduisent. La situation n’est pas équitable. Nous sommes spécialisés dans la “réponse aux incidents”, un peu comme les pompiers. Si une entreprise importante se fait pirater en Belgique, il y a de grandes chances que nous volions à son secours.

D’un côté, il existe les cybermenaces parrainées par des États, dirigées essentiellement contre des autorités et des infrastructures critiques; les entreprises classiques sont rarement visées. D’un autre côté, il y a la cybercriminalité. Elle est moins perfectionnée, bien qu’elle se soit énormément professionnalisée ces dernières années. Ses auteurs bénéficient même de leur propre service clients.

Notre entreprise est, par nature, invendable.

Notre entreprise est née d’une ambition commune: protéger les fondements de notre société européenne. C’est pourquoi nous avons également mis au point une structure qui rend notre entreprise pour ainsi dire invendable. Les membres du personnel peuvent participer au capital en tant qu’associés lorsqu’ils ont fait leurs preuves et qu’ils en font également leur projet.

La croissance européenne peut encore se frayer une place dans le secteur international de la technologie. En outre, nos entreprises tombent trop facilement dans les mains de groupes étrangers. Chez NVISO, nous avons délibérément opté pour un projet européen, fermement ancré en Belgique. Nos filiales étrangères collaborent avec des partenaires étrangers en vue de stimuler l’entrepreneuriat dans ces pays, mais elles font toutes partie de la société mère belge. Nous souhaitons ainsi contribuer à une économie prospère pour la prochaine génération.

L’innovation, c’est notre ticket d’entrée vers l’internationalisation.

La technologie évolue à la vitesse grand V. C’est pourquoi il importe d’être toujours à la pointe des dernières innovations. Si vous êtes le premier à développer des systèmes de sécurité pour les nouvelles technologies, comme l’intelligence artificielle ou les solutions cloud, vous pourrez également vous démarquer sur la scène internationale. Nos solutions pour les appareils connectés, par exemple, nous ont permis de pénétrer le marché allemand.

C’est pourquoi nous consacrons 10% de notre temps à la recherche et au développement. C’est ancré dans les gènes de l’entreprise. Nous voulons faire appel à notre intelligence commune autant que possible, en permettant à nos collaborateurs de développer leurs idées en solutions et outils de sécurité non seulement utiles, mais aussi rentables. En fait, c’est eux – et pas la direction – qui écrivent l’avenir de l’entreprise dans une large mesure.

Nous devons inciter les personnes que nous engageons à rester.

Trouver du personnel informatique qualifié constitue un véritable défi de nos jours, sans parler des experts en sécurité. C’est pour ça que nous nous y investissons pleinement : chaque fois que nous engageons un nouveau talent, c’est une mission en moins que nous devons refuser. Nous nous efforçons, pour l’essentiel, de recruter et de motiver des jeunes. Par exemple, nous organisons le Cyber Security Challenge dans plusieurs pays à l’intention des étudiants afin de découvrir de nouveaux talents. Et surtout, nous prenons le temps de discuter avec eux et de leur faire découvrir la profession. Il s’agit ensuite de bien encadrer notre personnel, car le but est de garder toutes les personnes que nous engageons.

À propos de Kurt Ceuppens

  • Diplômé en Ingénieur en Électrotechnique / Télécommunications

  • A commencé comme Security Engineer dans le secteur bancaire

  • A obtenu en 2011 un MBA de la Vlerick Business School

  • A fondé NVISO en 2013

Les entrepreneurs passionnés renforcent l'économie et la société belges.

Ils méritent tous nos éloges. Et notre Love.

Chez Belfius, nous soutenons plus que jamais les entrepreneurs belges.

Découvrez
d'autres histoires

L’esprit d’entreprise peut renforcer la science.

Les affaires, c’est comme le sport: il faut y croire jusqu’au bout.

Un bon entrepreneuriat commence par la question: qu’est-ce que je veux apporter à la société?